jeudi 5 mai 2022

Y'a de la joie


Bonjour bonjour les hirondelles
Y a d'la joie
Dans le ciel par dessus les toits

Y a d'la joie
Et du soleil dans les ruelles
Y a d'la joie
Partout y a d'la joie
Tout le jour, mon cœur bat, chavire et chancelle
C'est l'amour qui vient avec je ne sais quoi
C'est l'amour bonjour, bonjour les demoiselles
Y a d'la joie
Partout y a d'la joie



mercredi 27 avril 2022

Michel ou la faim soufferte au soleil

 

 Aznavour chantait : « Il me semble que la misère serait moins pénible au soleil ».

Mais non, en vérité, la misère, certes moins pénible en hiver dans notre ville ensoleillée de Toulon, est partout. Notamment chez, entre autres damnés du système, ces gens qui ont travaillé toute leur vie, ont usé leur corps précocement à ce travail, l’ont arrêté plus tôt que voulu ou pas, mais finissent leurs jours isolés ou dans des mouroirs que leurs enfants paient à prix d’or.

Voilà la France de Macron !

Comme le disait Francis Lalanne avant de devenir con : « Regarde-la ma France, elle tient plus debout - les gens s'y sentent mal, les gens s'y sentent à bout »

Voilà ta France Macron. Et on devrait te remercier de nous avoir évité le « fascisme » ?

Regarde-la ta France : celle qui crie famine, celle que tu as affamée, puis éborgnée, amputée quand elle a osé se plaindre.

Regarde-la sur Var-Matin

Regarde-la sur Instagram

Regarde-la sur Twitter.

Regarde-la sur Facebook

Voilà ta France Macron. Et on devrait te remercier de nous avoir évité le « fascisme » ?