mardi 11 mai 2021

L'Eparpillement National (facon puzzle)


LaREM a déchiré les Républicains avec le mélodrame des listes régionales en région Sud (ex-PACA).

Aujourd’hui, c’est LaREM elle-même qui se fait Hara-Kiri… avec un voile ! Ou « Et le voile les déchira » pour paraphraser Agatha Christie.

Et pendant ce temps, aujourd’hui, comme chaque jour, une tuerie en France. Mais ceux qui le disent sont des fachos, donc l’actualité est une facho.

Bon, s’il ne reste plus de droite, plus de centre, plus d’islamo-gauchisme de gauche, il reste encore du vert (même rouge à l’intérieur) pour les présidentielles ?

Euh. #TourDeFrance #ArbreDeNoël #CantineSansViande #ÀMortStExupéry #YachtingClub, etc.

Dernière minute : Le MoDem de Bayrou lâche aussi LaREM.

Non, non finalement, il ne reste que QUI ?

Bon allez, je vous mets le trombinoscope de l’équipe de campagne de Marine Le Pen pour les présidentielles :






lundi 26 avril 2021

La justice malade de ses experts (Affaire Sarah Halimi)

 


Selon Luc Ferry :

« Dans ce jugement, trois fautes lourdes ont été commises : d’abord en tenant les avis des psychiatres pour «scientifiques», ce qui est une plaisanterie : la psychiatrie, comme la philosophie, est tout sauf une science, les biais idéologiques y sont omniprésents, à preuve le fait que sur les trois rapports, l’un concluait à une simple «altération du discernement» du meurtrier, tandis que les deux autres parlaient d’«abolition», ce qui plaidait pour l’impossibilité de le juger. »

Lire l’article du Figaro.

Luc Ferry n’a pas tout à fait tort, et n’a pas tout à fait raison, ou bien sa pensée a été trop résumée.

Explication : nombre « d’experts » psy judiciaires sont d’obédience psychanalytique. Qu’ils aient ou non suivi des études scientifiques, comme les médecins psychiatres ; la psychanalyse étant à la psychologie et la psychiatrie scientifique ce qu’est l’astrologie à l’astronomie, leur « foi » en la psychanalyse l’emporte sur les preuves scientifiques. Ils sont d’ailleurs les premiers à revendiquer cette approche, nostalgiques d’une spiritualité que leur héritage de mai 68 avait voué aux gémonies, aussi vrai que les Français sont fascinés par la famille royale d’Angleterre, longtemps après avoir coupé la tête de leur souverain.

Il y a donc bien une psychologie et une psychiatrie scientifiques, et même, n’en déplaise à Luc Ferry, la philosophie fait preuve d’une réflexion bien plus logique que la psychanalyse.

Dans l’affaire de l’enlèvement, suivi du viol et du meurtre de la petite Loubna Benaïssa en Belgique, son meurtrier, pédophile notoire, avait été auparavant libéré suite à une précédente affaire (et avait alors eu toute latitude pour commettre ces crimes sur la petite) car, selon 2 des 3 experts psy judiciaires du précédent procès le concernant, « il avait verbalisé ses crimes et donc n’était plus dangereux pour la société ». Le 3e expert s’opposait à cette expertise, ayant décelé une dangerosité chez le prévenu, et estimant trop risqué pour la société de le remettre en liberté. La suite a prouvé qu'il ne se trompait pas...

Faut-il préciser que les 2 experts ayant permis le relâchement du futur meurtrier de la petite étaient d’orientation psychanalyste, tandis que l’expert plus clairvoyant était d’orientation cognitivo-comportementaliste, soit une approche éprouvée de la psychologie/psychiatrie scientifique ?

Le parallèle avec l’affaire du non-procès d’Halimi est flagrant. Un expert factuel, deux autres pétris de convictions irrationnelles.

N’en déplaise à certains, critiquer Freud (ou autre personnalité de confession juive par rapport à son action ou discours) n’est pas faire preuve d’antisémitisme, bien facile accusation pour ceux qui sont à court d’arguments factuels. Preuve en est de cette affaire Sarah Halimi.

Une réforme urgente de la justice passe d’abord par l’accréditation de ses experts, qu’elle se fasse en fonction de critères objectifs et éprouvés.

Faut-il rappeler cette citation d’un « expert » de l’affaire d’Outreau : « Quand on paye 15 euros des expertises au tarif d’une femme de ménage, on a des expertises de femme de ménage ».

Ceux-là même qui avaient certifiés les viols répétés de certains des enfants alors que l’examen physique de ces enfants révélait qu’il n’en était rien ?

Ceux-là qui ont, par effet boomerang de leurs délires, discrédité la parole des véritables victimes, d’Outreau et d’ailleurs par la suite ?

Ah et puis l’affaire Grégory et les analyses des écritures du/des corbeaux qui n’en finissent pas de se contredire ?


La justice française est malade, et le principal virus vient de ses experts. C’est là qu’il faut administrer un grand traitement, à défaut de vaccin.


Haro sur les vieux

 « Qui se moque de la vieillesse détruit la maison dans laquelle il dormira ce soir » (Proverbe chinois)

J’avais déjà écrit un article à ce sujet, voilà que l’actualité me fait reprendre mon clavier…

Tribune de militaires dans Valeurs Actuelles : Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée chargée de l’Industrie, fustige "un quarteron de généraux en charentaises qui appellent au soulèvement". Lire l’article de France TV. Une chroniqueuse dans « Brunet Direct » sur LCI a parlé de pantoufles.

J’ai donc lu la chronique des généraux. Ma foi, que des généraux, même en retraite, se revendiquent patriotes, cela ne me choque pas, le contraire serait inquiétant. Ont-ils vraiment appelé au putsch ?

Au contraire, ils sentent la colère gronder et alertent le gouvernement pour l’empêcher :

« Par contre, si rien n’est entrepris, le laxisme continuera à se répandre inexorablement dans la société, provoquant au final une explosion et l’intervention de nos camarades d’active dans une mission périlleuse de protection de nos valeurs civilisationnelles et de sauvegarde de nos compatriotes sur le territoire national.

On le voit, il n’est plus temps de tergiverser, sinon, demain la guerre civile mettra un terme à ce chaos croissant, et les morts, dont vous porterez la responsabilité, se compteront par milliers. »

Ils dénoncent le délitement de la société. On ne peut que constater qu’ils ont raison, à moins qu’on soit complètement hors-sol, comme ce gouvernement d’opportunistes incompétents.

Non, ils ne sont pas racistes, ni islamophobes, comme voudraient le faire croire Mélenchon et sa clique, et d’autres élus de gauche. Je cite : Jean-Luc Mélenchon a fustigé la "stupéfiante déclaration de militaires s'arrogeant le droit d'appeler leur collègue d'active à une intervention contre les islamogauchistes". Voir ici l’article. Or, nul appel à un putsch, mais un avertissement sur ce qui est pressenti, et à aucun moment la tribune n’a parlé d’islamogauchistes. Si les cadres de la France insoumise connaissaient vraiment la population des cités en cause, ils seraient effarés de voir combien d’électeurs de confession musulmane sont prêts à voter Rassemblement National car ils en ont marre du joug des caïds de quartier et des islamistes.

Au contraire, les généraux alertent sur le danger du communautarisme et du séparatisme, rappelant que tout Français a droit aux valeurs de la république, quelle que soit sa confession.

Les boomers eux, ont prévu d’aller voter, au secours crient les écolos ! (Sous-entendu que les vieux votent à droite alors que les jeunes qui votent écolo ne se sont pas inscrits). Voir les effets qu’a provoqués cette campagne calamiteuse… à noter qu’En Marche l’a largement décriée, avant de fustiger l’âge des généraux…

Je me rappelle lorsque j’étais une jeune militante pleine d’espoir « Ne pas être révolutionnaire à 20 ans est manquer de cœur, l’être toujours à 40 c’est manquer d’intelligence » (Georges-Bernard Shaw), j’ai pu voir beaucoup de nos aînés voter écolo, en pensant à leurs petits-enfants et à la planète qu’on leur laisserait.

Les écolos, qui enchaînent les bourdes, se moquent donc de leur propre électorat, bravo !

Avec de tels branquignoles, le Rassemblement National peut se passer des frais d’une campagne électorale : entre le gouvernement et le reste de l’opposition, ils sont tous en train de lui dérouler le tapis rouge qui le mènera à l’Élysée.

Si les gouvernements qui se sont succédé depuis des décennies avaient bien fait leur boulot, le RN plafonnerait à quelques pourcents de voix au maximum.

Quand, lors d’un débat, Marine Le Pen affirme ne pas confondre l’islam et l’islamisme, et que le ministre de l’intérieur lui répond « vous êtes bien molle », tout est dit sur le niveau d’imbécilité de nos dirigeants.

 
« Soyez fiers d’être des amateurs ! » disait Jupiter à ses troupes. Je parie que les Français préfèreront l’expérience à l’amateurisme, quand on voit où ce dernier nous a menés.