mercredi 21 janvier 2015

À Chercq, on n’a plus de pétrole et on n’a pas (encore) les (bonnes) idées


Chose promise, chose due : j’avais averti mes lecteurs que je suivrai le dossier du projet de réhabilitation de site industriel (en l’occurrence d’anciennes cuves à pétrole) en centre pour personnes handicapées françaises.
 
Épisode I à lire ici
Épisode II à lire ici
 
Alors qu’elle s’y était engagée lors du jour de la clôture de l’enquête sur la demande de permis d’urbanisme, la SPRL Otraa, porteuse du projet, n’a pas envoyé à la Délégation Belgique d’Autisme France sa réponse sur les réclamations de cette dernière. Par contre, le cabinet de l’architecte du projet avait lui-même pris contact avec la Délégation pour savoir si cela avait été fait : réponse négative.
 
Ne voyant toujours rien venir, La Délégation a  finalement demandé et obtenu ce document via le cabinet de l’architecte et a constaté en la lisant qu’aucune certitude de dépollution avant l’emménagement des résidents ne pouvait en ressortir. Les réponses sur les autres questions, de la Délégation et du voisinage, n’étant pas toutes satisfaisantes non plus.
 
Conséquence logique : le permis d’urbanisme a été refusé. La SPRL Otraa réintroduira un dossier. À suivre donc, pour un nouvel épisode ?
 
Lire ici l’article de l’avenir à ce sujet.
 
 
 
 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Ces commentaires sont soumis à modération. Donc il se peut que plusieurs heures s'écoulent avant que votre commentaire soit publié.