mardi 27 septembre 2011

Ça suffit, maintenant, les c....ards !

27 septembre 2011.

J’écoute RTL Soir. Christophe Hondelatte.

Au journal, la grève des enseignants.

Puis, « une autre manifestation, dont on n’a pas beaucoup parlé. La manifestation des handicapés. (sic) »

S’ensuit un micro-trottoir, avec les explications de la journaliste envoyée sur place. La manif de l’Association des Paralysés de France : « des bâtons dans les roues », qui enterre symboliquement devant le sénat la loi de 2005 sur l’accessibilité promise en 2015 et que les dérogations ont tuée avant même qu’elle voit le jour.

En studio, la journaliste revient sur le reportage. Interruption brutale d’Hondelatte : « Oui bon, ça suffit, maintenant, les handicapés ! »

Elle s’excuse, elle rigole, elle dit qu’elle a fait ça pour l’énerver.

Ben, moi ça m’a attristée. Ça m’a indignée. J’ai un syndrome d’Ehlers-Danlos, mon fils aussi, puis il est autiste en plus. Mais ça suffit. Ça suffit les connards qui ne supportent pas les critiques car ils sont des artistes sensibles. Ça suffit que ces mêmes connards considèrent les PERSONNES handicapées comme de sous-humains. Ça suffit qu’on nous dise « ça suffit » quand on réclame simplement le droit de vivre comme les autres. Je rappelle que la convention internationale des droits des personnes handicapées qui nous l’accorde, la France l’a signée et ratifiée. Je rappelle qu’elle a voté la loi de 2005, avant de s’assoir dessus.

Maintenant, Monsieur Hondelatte, ça suffit. Ça suffit votre présence indigne à l’antenne de la plus grande radio de France. J’appelle toutes les personnes sensibilisées au problème du handicap à ne plus écouter cette radio tant que vous n’en aurez pas été viré. Fais-moi un procès, j’attends que ça pour te mettre tout le caca que tu as dans la bouche sur ta figure.

Une maman handicapée, d’un enfant handicapé. Pour qui ça a suffi de te voir et de t’entendre.






7 commentaires:

Françoise Boulanger a dit…

Ouah, alors là c'est bien envoyé ! Courage Isabelle, ta cause va finir par être entendue, elle le mérite. Et tu le mérites.

Isabelle Resplendino a dit…

J'ai été un peu dure : j'aurais dû remplacer certains mots par des points de suspension, mais en fait, la pensée est la même, donc autant appeler un chat un chat, après tout CERTAINS ne prennent pas de gants...

Isabelle Resplendino a dit…

Merci, Françoise !

cath37 a dit…

Bravo pour ce coup de G...!
Oui ça suffit qu'on mette "des bâtons dans les roues "!

JF le démocrate a dit…

C. Hondelatte est un écorché vif qui ne supporte aucune critique. Il est clair qu'il y a une dose importante de narcissisme chez lui, qui peut l'amener à dire d'authentiques "conneries". C'est évidemment regrettable, et même totalement abruti quand il ramène les personnes en état de handicap à une espèce de cour des miracles sur laquelle il porte un regard emprunt de supériorité.

Quand il s'accroche avec N. Polony en revanche, vue l'erreur de casting faite par Ruquier, c'est clairement Hôpital contre Charité... (tellement cette nana respire la suffisance et peut susciter l'antipathie).

Maintenant, si tu en veux plus sur C. Hondelatte, tu n'as qu'à écouter son "tube" Dr House sur Youtube: non seulement c'est de la daube, mais en plus le type a l'air de s'y croire à "donf"...

Isabelle Resplendino a dit…

Bonne analyse, JF, comme souvent.
Pour Natacha Polony chez Ruquier, je n'ai pas tout regardé, donc je ne sais pas dire, par contre au niveau des idées en général, ex. l'éducation, j'ai des points de désaccord avec elle mais pas sur tout.
Mais il est vrai que l'émission de Ruquier est un show, et si on n'a pas un bon texte, on s'y fait descendre, alors évidemment avec un texte "philosophique" comme "Dr House" c'était le poloton d'exécution assuré, quand je pense qu'au lieu de rigoler et prétendre l'humour il défendait son texte sérieusement...

Isabelle Resplendino a dit…

Bonjour Cath, mon serveur vient juste de m'avertir aujourd'hui de ton commentaire, un bug sans doute. Le voilà publié, toutes mes excuses pour le retard.