dimanche 16 novembre 2014

Chevalier du désordre et du démérite


Allons donc ! Voilà que Christophe Ginisty tente de justifier l’épisode du Chevalier Orange
 
 
 
Dans cet article, il écrit :
« Et là, ce fut une déflagration à laquelle je ne m'attendais pas. » 
Vraiment ? Un pro de la com’ ne s’y serait pas attendu ?
Pourtant, il avait bien écrit sur son blog officiel et sous son vrai nom, quelque temps avant de lancer le blog anonyme du Chevalier Orange, en parlant de la leader et du directeur de campagne du MoDem :
« Je leur promets la plus belle campagne de RP du quinquénat [sic], gratos –STOP »
Christian Romain l’explique très bien dans son magistral article d’enquête, au chapitre « Le mobile ».
 
Oh, bien sûr si on lit le nouvel article de Christophe Ginisty, cette justification dans l’historique des 10 ans de blogging, il a agi pour le bien, et que pour le bien... des autres « à l’insu de leur plein gré ? » pour paraphraser l’expression rendue célèbre par un sportif.
 
Alors, il faut qu’il explique :
 
·       Pourquoi a-t-il tenu et laissé tenir dans les commentaires et dans ce blog anonyme des propos racistes, homophobes et machistes (pour ma part, je dirais que là il s’est lâché et a révélé sa véritable personnalité, je plains sincèrement son épouse et entourage) ;
·      Pourquoi a-t-il révélé que le fils d’un leader politique était homosexuel, ce que la personne ne tenait pas à dévoiler (et s’attaquer aux enfants de personnalités politiques, même si on déteste leur parent, c’est particulièrement minable) ;
·      Pourquoi a-t-il profité de cet anonymat pour dévoiler l’identité d’un blogueur politique (anonyme pour des raisons professionnelles) qui était son ami ;
·      Pourquoi a-t-il abondamment conchié (excusez, il n’y a pas d’autre mot) tous ses amis en tant que Chevalier Orange pendant que de l’autre côté, sous son identité de Christophe Ginisty, il buvait des coups avec eux, s’indignant de la façon dont ils étaient traités par ce lâche de blogueur anonyme et jurant ses grands Dieux qu’il condamnait de telles attitudes à propos desquelles il n’avait rien, mais rien à voir ?
 
Il faut aussi qu’il justifie le fait que le Chevalier Orange rêvait d’un leadership du MoDem tricéphale avec Christophe Ginisty (c’est-à-dire lui-même), Eric Julliard et Quitterie de Villepin alors que ces deux derniers n’en voulaient pas, vu qu’ils connaissaient sa véritable personnalité (celle de Ginisty, pas du Chevalier) et ne voulaient pas non plus d’un leadership d’un parti en lequel ils ne croyaient  plus et qu’ils avaient quitté depuis belle lurette…
 
En étant éreintés par Christophe Ginisty qui avait lancé à leur encontre des accusations non fondées. Ici pour Quitterie, ce qu’un autre blogueur avait dénoncé ici (et là il faudrait peut-être encore expliquer pourquoi le fondateur « d’Internet sans frontières », prônant la liberté d’expression et luttant contre la censure est un de ses plus fervents suppôts… Beaucoup, dont moi-même, ont pu l’expérimenter) et ici pour Eric Julliard, qui, comme tous ceux qui le connaissent le savent pertinemment, qu’on l’apprécie ou pas, est le contraire d’un "con".
 
Il faut aussi qu’il explique pourquoi le Chevalier a laissé sur ce blog des commentateurs en appelant à l’assassinat (avec une hache ou une pelle !) d’une leader du MoDem. Sans enlever ces commentaires le moins du monde tant qu'a tenu le blog.
 
Et aussi, pourquoi par ses attaques publiques et diffamatoires, il a porté atteinte à la carrière professionnelle d’une personne qui s’est vue obligée de lui faire un procès au cours duquel les preuves de son implication ont été apportées, ainsi que celles des dommages causés à la partie plaignante ?
 
Encore heureux qu’il ait échappé à la condamnation méritée pour vice de forme…
 
Plus fort, quand il affirme cela :
« L'aventure dura tout l'hiver 2009-2010 et s'interrompit à la suite des élections régionales. Mon projet était de dénoncer les dérives du MoDem en cette période de consultation électorale. J'estimai avoir atteint mon objectif au lendemain de l'élection et j'ai fermé ce blog. »
 
En réalité, il a fermé ce blog à cause de la plainte et de l’enquête, non sans que le Chevalier Orange s’en fasse passer pour une victime de censure et du MoDem…
 
Ceux qui contesteraient mes affirmations ont la mémoire courte. La mienne est longue, c’est dommage pour les menteurs. Rancunière vous direz ? Je désire juste rétablir la vérité sur un tissu de mensonges que je viens de lire, d’autant plus que la personne sévit encore dans le monde de la communication, rejetant l’opprobre sur toute une profession.
 
Il faut quand même bien se rendre compte que ce communicant a été viré de partout :
 
·       Il a perdu la société qu’il avait créée, « Rumeur publique » ;
·       Il a perdu l’association qu’il avait fondée, « Internet sans frontières » ;
·       Il a été viré d’Edelman…
 
 
 
À chaque fois, il nous pond un billet de « Nouveau départ »
Je suis sûre que ses associés/employés/employeurs ont une toute autre version…
 
C’est quand même un sommet de dichotomie que de se présenter en « expert » de la réputation internet, et que Google associera à vie votre nom avec celui du Chevalier Orange…
 
 
Si vous êtes au nombre des amis qui lui restent, soyez sympas : essayez de lui fournir les coordonnées d’un bon thérapeute, c’est ce qui pourra l’aider au mieux.
 
 

 
Savez-vous comment s’appelle cette dernière image ? castle-crasher-chevalier-orange-big. Tout un programme pour un chevalier orange qui construit des châteaux en Espagne jusqu’au crash final… pour ce qui est du big, pour ma part je ne me lance pas dans des attaques sur le physique, je laisse ça aux blogueurs courageusement planqués derrière l’anonymat d’un clavier…




 
 
 
 

15 commentaires:

Hervé Torchet a dit…

Excellent article.

Fabio Lauresti a dit…

il y avait ca aussi...

http://venitiennes.wordpress.com/2010/03/09/a-la-recherche-frenetique-du-cavaliere-mandarine/

Anonyme a dit…

Isabelle, c'est une affaire de point de vue.

Le Modem a ete l'arnaque du siecle a mon avis et je ressens personnellement et dans ma chair la douleur de ce mouvement ou les actes sont deconnectes des mots fondateurs.

Je ne juge pas Ginisty que je ne connais pas directement mais je dois dire que j'approuve tous ses propos.

Et j'observe qu'au dela de votre attaque personelle vous ne repondez pas a ses propos: essayez de les lire et de dire en quoi il se trompe, ce serait plus constructif... et moins minable. Desole.

Le but du processus democratique est que des concitoyens arrivent a gerer leurs diferences sans avoir a prendre les armes ou a s'exhiler. Le manque de democratie au modem a conduit a son hemoragie militante, et aux mecontentements profonds comme celui du Chevalier Orange. Ces "democrates" autoproclames feraient mieux de ne pas usurper se terme qui qualifie un processus qui marche en de nombreux endroits mais pas au Modem.

Isabelle Resplendino a dit…

Bonjour, Cher Anonyme (tiens, vous aussi, vous ne signez pas)... Chevalier Orange peut-être ?
Je suis d'accord avec le fait que le MoDem a été une arnaque, mais ce n'est pas mon propos. Mon propos est que Christophe Ginisty, sous le pseudo du Chevalier Orange, s'est conduit moralement très bas.

Il aurait pu très bien dénoncer tous les abus, mais il a largement tapé en-dessous la ceinture de gens innocents.
En quoi cela est-il moral ce que j'ai énuméré dans l'article ?

J'ai reçu pas mal de messages privés qui ont encore rajouté à cette liste : la jeune femme, candidate sur une liste modem qui a été balancée en pâture au public pour un passé dans l'industrie du cinéma pornographique, le couple illégitime dévoilé ce qui a conduit à l'éclatement d'une famille...

Vous trouvez ça bien, vous ? Vous ne valez pas mieux que C. Ginisty, je crois que c'est peut-être vous, vu que vous n'avez pas le courage de signer.

Isabelle Resplendino a dit…

Et remarquez que, contrairement à certain, je n'ai pas supprimé votre commentaire qui n'allait pas dans mon sens, comme M. le défenseur de la liberté d'opinion a supprimé celui de Christian Romain.
Alors vous n'allez pas rouspéter sur son blog puisque vous défendez la démocratie ?

FrédéricLN a dit…

Merci Isabelle pour l'information. Ça m'avait assez marqué pour en faire un peu plus qu'un commentaire ;-) http://demsf.free.fr/index.php?post/2014/11/17/chevalier_orange_militance_MoDem

Isabelle Resplendino a dit…

Merci Frédéric pour ton billet à diffuser largement

Le chevalier blanc a dit…

Bonjour tout le monde
"Gini, je t'aime"
Qu'est-ce qu'on a rigolé

Isabelle Resplendino a dit…

Ça c'est vrai, et dire qu'il nous donne l'occasion de recommencer... il doit être un peu maso, non ?

Isabelle Resplendino a dit…

Le retour du Chevalier Orange entraîne celui du Chevalier Blanc ! Quelle joie de revoir le second !

Isabelle Resplendino a dit…

Quand même à mourir de rire que C. Ginisty vienne parler d'éthique...
http://www.e-marketing.fr/Thematique/Communication-1005/Breves/Communication-crise-premiere-charte-ethique-247859.htm

Isabelle Resplendino a dit…

voulais commenter sur son blog mais apparemment il a fermé les commentaires sur l'article du chevalier orange...

Chevalier blanc a dit…

Eh bien chez toi au moins les commentaires ne sont pas bloqués !
Le feuilleton Ginisty s'est arrêté cette année 2015 !
Dommage
Ou alors, à l'instar de Tapie faudra-t-il 20 ans pour qu'il soit condamné ?

Isabelle Resplendino a dit…

En tout cas dans le milieu de la com il est de plus en plus grillé... sa précédente réputation war a été un échec... en 2016 il était censé la faire à Bruxelles mais les Belges n'ont pas voulu de lui...

Isabelle Resplendino a dit…

Et la prochaine sera probablement un gros gadin...